Gaëtan PAUCHET jeune élu cumulard, bafoue la liberté d'information et de la presse

Note de la rédaction : Dans la lignée de son mentor, Thierry Repentin, Gaëtan PAUCHET, jeune élu cumulard,(Adjoint au maire de Chambéry, Conseiller titulaire de Grand Chambéry Conseiller départemental et chef de fil de la minorité au conseil départemental de la Savoie) membre du Parti Socialiste, et salarié du Ministère du Logement, a dû faire l'impasse dans ses études à Science Po, sur les cours concernant la liberté d'information et de la presse. En effet non content depuis des mois de se soustraire aux questionnements d'un média libre et indépendant (bafouant l'article 15 de la DDHL) voilà maintenant qu'il veut nous empêcher de rendre compte d'une réunion publique. ((bafouant l'article 11 de la DDHL et bien d'autrres) Le contexte doit être rappelé, puisque la Tvnet citoyenne suit depuis plus d'un an la lutte des locataires de Chambéry le haut, qui dénoncent la rénovation catastrophique et dangereuse qui est à l'oeuvre actuellement. La tension est grande puisque en plus de nier ces faits, l'élu en charge du logement Gaëtan Pauchet, refuse de répondre aux questions et de notre média et des habitants. Un militant de cette lutte a été à plusieurs reprises agressé verbalement par le personnel du bailleur social, et reçoit actuellement des menaces sur sa boite mel ou sur Face Book. N'acceptant ni ces pressions, ni ses menaces en direction d'un journaliste et considérant que nous sommes dans une grave dérive anti démocratique de la part de cet élu nous avons écrit au Préfet de Savoie, au Maire de Chambéry, aux élus de la ville... Nous publions ici la lettre de notre président à l'autorité préfectorale. Monsieur le Préfet La Tvnet Citoyenne est un média de proximité reconnu (1) et aidé par le ministère de la culture et de la communication depuis plus de 10 ans maintenant. Nous avons produit près de 2700 reportages et plus 800 articles sur la ville de Chambéry et d’Aix les Bains. Nous avons été pionnier, entres autres, dans la retransmission des conseils municipaux, communautaires, et conseils de quartiers, de notre territoire. Cela a permis, depuis 12 ans, aux citoyens de pouvoir être informé des délibérations, des débats et ainsi de mieux comprendre les décisions politiques. Par cette documentation audiovisuelle nous avons aussi permis à certains de ses élus, de pouvoir visionner et consulter des rapports complexes (Financiers et autres projets urbains) dont l’exécutif ne leur avait pas fourni la documentation au moment du conseil, et dont il prenait connaissance seulement en direct . Nous souhaitons vous informer et protester d’une situation qu’a subi notre journaliste, le 20 septembre 2022, lors d’une réunion publique du conseil de quartier de Chambéry Le Haut. Nous portons à votre connaissance les faits suivants : 1- Dés avant le début de la réunion, les deux élus présents, l’élu du quartier et Monsieur Gaëtan Pauchet, adjoint au maire de Chambéry en charge du logement, signifient à plusieurs reprises à notre journaliste qu’il ne pourra pas assister à cette réunion, car ce n’est pas une réunion publique. Notre journaliste proteste et fait valoir que l’intitulé de la convocation diffusée par la mairie de Chambéry, porte bien la mention de “réunion publique“. 2- En début de réunion et devant le public réuni, l’élu du quartier, interpelle notre journaliste et lui demande de couper sa caméra (Voir reportage 2’58“) Ce que ce dernier ne fait pas, bien entendu. 3-Gaëtan Pauchet, adjoint au maire de Chambéry en charge du logement, demande lors de son intervention quelques minutes plus tard à notre journaliste, d’une façon très insistante d’arrêter de filmer la réunion et de sortir. Protestation de notre journaliste et de la salle, dont une partie menace de partir. Notre journaliste est bien entendu resté pour rendre compte de cette réunion. Outre la pression exercée sur la personne physique de notre journaliste, ces comportements et ces actes, bafoues ouvertement le droit à l’information et le droit à la presse . Compte tenu des mandats de Monsieur Gaëtan Pauchet, adjoint au maire, conseiller communautaire et chef de file de l’opposition au Conseil départemental de la Savoie, et membre du Parti Socialiste, nous sommes très surpris et très inquiet d’un tel comportement. Compte tenu de l’autorité dont est dépositaire ces élus, quelle sera la prochaine étape ? Faire intervenir la police municipale, ou nationale pour expulser un Journaliste, d’une réunion publique ? Faudra t-il craindre dès à présent pour les journalistes de la Tvnet Citoyenne, des interdictions d’exercer, lors de nos tournages dans la ville de Chambéry ? La Tvnet Citoyenne semble particulièrement visée par cette municipalité, qui distille un climat violent et malsain à notre encontre. Nous nous inscrivons pleinement dans le constat que le Syndicat National des journalistes, a affirmé lors de la clôture de son 104 ème congrès qui a eu lieu à Lyon « Le SNJ rappelle avec force que la dégradation des conditions de travail des journalistes est un grave danger pour leurs missions d’information.“ Nous protestons vivement auprès de votre autorité, afin qu’elle puisse faire respecter la loi, et protéger le droit de notre média à informer les habitants de nos territoires. Nous sommes très inquiets de cette situation. Veuillez recevoir, Monsieur, l’expression de mes sentiments les meilleurs François Kohler Président de la Tvnet citoyenne www.tvnetcitoyenne.com (1) La Tvnet Citoyenne est une association loi 1901, nous sommes des citoyens qui, non issus des métiers du journalisme et de l'audio-visuel, avons décidés de produire et de diffuser de l'information au local, sans la nécessité d’une carte de presse. (Art n°11 et art n°15 DDH de 1789) Notre association est soutenue par le fond de soutien à l'information sociale et de proximité du Ministère de la Culture et de la Communication, Notre média a été reconnue par la CPPAP* comme : Service de Presse en Ligne (n°0921Z94050) en la qualité de service d'information politique et générale. Notre média est membre de la Coordination permanente des médias libre (CPML) FÉDÉRATION NATIONALE DES VIDÉOS DE PAYS ET DE QUARTIER (VDPQ) (en cours) et d’Acrimed voir reportage

Commentaires